• Impression et broderie textile pour les professionnels
  • 04 99 23 10 00

Créer sa marque de vêtements en 6 étapes

Découvrez les étapes à respecter pour lancer et vendre votre marque de vêtements

28/01/2019
2.jpg

Un français sur 3 âgés de moins de 30 ans à l’intention de créer une entreprise. Dans ces intentions, la création d’une marque de vêtements ou d’accessoires textile est très bien placée. Pour autant, créer une marque de vêtements n’est pas un projet à prendre à la légère. Comment créer un concept ? Comment trouver un marché ? Comment produire ces vêtements ? Main Gauche qui accompagne des entrepreneurs du textile depuis bientôt 10 ans vous livre les 6 étapes à respecter pour le lancement de votre marque de textile.

1 - Créer une marque de vêtements

C’est la première étape, souvent la plus rapide dans la tête du créateur de marque, car c’est elle qui déclenche l’envie de créer, pourtant c’est l’étape cruciale de tout votre projet. Il faut imaginer une marque qui se différencie.

  • Définir le segment de marché à viser : Vêtements pour personnes âgées, pour bébés, chapeau… Il faut cibler un segment, car à la création il est impossible d’adresser votre marque à tout le monde et d’offrir une collection complète sans dépenser des millions.
  • Définir votre marque : cette étape doit commencer par l’identification des valeurs de votre entreprise. Ces valeurs pourront vous aider pour trouver le nom de votre marque, les couleurs fortes et votre positionnement. Par exemple, si vous partagez des valeurs écologiques, vous ne choisirez pas de créer une marque de textile de masse qui utilise des encres avec des solvants.
  • Faire simple : un concept fort ne repose pas nécessairement sur une équation complexe. Des produits simples, une vision claire et des valeurs fortes suffiront à présenter un concept et à séduire des clients qui porteront fièrement vos t-shirts.

2 - Trouver des partenaires pour la production

En accord avec ses valeurs, le créateur d’une marque de vêtements doit identifier les sous-traitants avec lesquels il compte travailler. Ce partenaire sera clé dans le choix des produits et l’élaboration de votre gamme. Il est donc important de choisir un partenaire solide.

Il existe plusieurs possibilités :

  • Produire soi-même. Dans ces cas-là, il faudra rapidement investir dans des machines, lieux, recrutements, etc. pour pouvoir répondre à toutes les demandes.
  • Trouver un grossiste pour l’achat des vêtements et un atelier de personnalisation textile qui correspondent tous les deux à vos valeurs et qui travaillent en accord. Attention toutefois, ces partenaires peuvent imposer une quantité minimum de commandes pour les textiles et la personnalisation.
  • Identifier un atelier textile qui est à la fois grossiste et imprimeur textile. La concentration des deux métiers vous permettra d’optimiser vos coûts et de vous assurer d’une cohérence dans la production et l’impression. C’est aussi un avantage pour les délais de production qui se verront réduits.

Pour la création d’une marque, pensez à demander à vos partenaires leur attitude vis-à-vis des étiquettes. En effet, il faut respecter la réglementation textile, tout en pouvant personnaliser votre textile de votre logo et de vos visuels, et pourquoi pas de vos étiquettes.

Besoin de renseignements ?
Contactez nos chargés d'affaires !

3 - Quelle réglementation pour créer une marque de vêtements ?

Créer une marque de vêtements est simple. Hormis l’étiquetage, il existe très peu d’obligation. Une étiquette doit signifier explicitement la composition des différentes fibres textiles en pourcentage et en langue française.

C’est d’ailleurs la seule information obligatoire. La provenance, le fameux « made in », tout comme les pictogrammes-conseil d’entretien, ne sont pas obligatoires, mais sont fortement conseillés. (Exportation, plainte des consommateurs…)

Une autre obligation porte sur la propriété intellectuelle de la marque. Il faut créer une marque et la déposer à l’INPI. Il faudra donc vérifier la disponibilité du nom de votre marque et, si tel est le cas, le déposer. Il est nécessaire de se faire accompagner au cours de cette étape pour identifier les bonnes classes de dépôt.

4 - Financer le lancement d’une marque de vêtements

Vous avez le concept, les partenaires et vous avez pris en compte toutes les réglementations existantes, il est désormais temps de financer ce projet. En fonction de votre positionnement et de votre ambition, le montant des investissements peut varier du simple au triple. Il faut donc adapter votre stratégie en fonction de vos moyens et de vos ambitions.

  • Créer un business plan : dans un premier temps, il est préférable d’élaborer un plan financier pour avoir une idée des flux financiers et des montants en jeu. Avec l’aide d’un expert-comptable, travaillez sur le montant de l’investissement initial et les besoins en trésorerie des premiers mois.
  • Le statut : Il faut ensuite définir le statut juridique et créer officiellement l’entreprise. Une subtilité existe et elle a son importance. Si vous décidez d’intégrer votre production, alors il faudra déposer votre entreprise à la Chambre des Métiers. Dans le cas contraire, la Chambre de Commerce sera compétente.
  • Le crowdfunding : Le financement participatif est aujourd’hui un moyen de financer la création d’une marque de vêtements. Avec les préventes, il est même possible de vendre en avant-première votre collection ou votre création sans avoir besoin d’en avancer les frais de création et de production. Ce mode de financement permet un niveau d’engagement supérieur de la part de vos clients.

5 - Lancer la production de votre marque

Une fois le financement obtenu, il faut désormais lancer la production. Depuis peu, certains ateliers proposent du dropshipping. Une méthode qui permet pour les jeunes marques de textiles de travailler en flux tendu. Cette solution qui permet de ne pas engager de frais de stockage et de production impactera négativement votre marge. De plus, cette méthode présente des contraintes comme la limitation de textiles proposés et le choix des techniques de personnalisation restreint (souvent ces ateliers ne proposent que de l’impression numérique).

Nous vous conseillons donc de commencer avec de petites séries en production. Le coût de revient sera un peu plus élevé dans les premiers temps, mais cela vous permettra d’offrir directement la qualité souhaitée à vos clients et d’optimiser vos expéditions vous même.

`
Découvrez nos offres pour les créateurs ?
Contactez nos chargés d'affaires !

6 - Communiquer sur une nouvelle marque de vêtements

Tout est prêt. Il faut désormais vendre vos textiles personnalisés. Il faut lancer la communication. Site web, réseaux sociaux, shooting photo… il ne faut négliger aucune partie, notamment parce que cette communication doit refléter vos valeurs. Il est important de se faire accompagner pour élaborer une stratégie de communication physique et digitale.

À vous de jouer maintenant !

Un projet à nous confier ?

Votre devis en moins de 24 heures