• Impression et broderie textile pour les professionnels
  • +33(0)4 99 23 10 00

Les 5 dates clés de l'Impression Textile !

19/02/2016
time

Chez Main Gauche l'impression textile est une histoire de passionné. Qu'est ce que l'impression textile ? D'où vient cette technique ? Autant de questions auxquelles nous avons décidé de répondre pour vous transmettre les secrets de notre passion. L'impression textile est une pratique ancestrale qui débute en Inde, il y a plus de 5000 ans. Il s'agit de décorer une étoffe à l'aide de couleurs et motifs. Elle se transmet de génération en génération, et évolue de façon considérable. Commence alors le plaisir de se vêtir avec goût et originalité.

2ème siècle av. J-C : L'invention de l'impression textile

 

Les Indiens sont les premiers à imprimer leurs tissus. L'art de décorer et de personnaliser les étoffes apparaît il y a plusieurs millénaires. À l'aide de mordant et sel métallique, les Indiens fixaient la couleur sur le tissu pour fabriquer des Indiennes (étoffes imprimées et peintes aux couleurs brillantes).

Ils s'inspiraient de leur environnement naturel pour les motifs, et de substances végétales pour fabriquer une pâte colorée.

 

16ème siècle : L'Europe séduite

 

Avec la conquête de l'Inde, c'est aux Portugais que reviennent la découverte et l'importation des Indiennes. Après avoir trouvé ces cotonnades peintes et imprimées, ils tombent sous le charme de ce savoir-faire. La modernité de ce tissu du fait de son originalité et son élégance, fait naître en Europe le raffinement vestimentaire réservé à l’élite. Une véritable révolution qui donne naissance à la mode et à l'industrie du luxe.

17ème siècle : Expansion et discorde

 

C'est aux alentours de 1640 que les marchands arméniens, par leurs liens avec l'Orient, introduisent à Marseille cette technique d'impression sur textile, initiant les artisans locaux à cette technique ancestrale. L'Europe s’approprie alors ce procédé qui se développe considérablement, notamment en Hollande, en Suisse ainsi qu'en Angleterre. Parallèlement, en 1664, Colbert, contrôleur général des finances et Secrétaire d'État sous Louis XIV, fonde la Compagnie des Indes Orientales, acheminant alors des dizaines de milliers de tissus imprimés. D'immenses fortunes manufacturières apparaissent, créant d’importante discordes en France, avec les lainiers et les soyeux. Le pouvoir royal décide en 1686 d'interdire la fabrication des toiles imprimées.

 

18ème siècle : Innovation technique

 

Au 18ème siècle la principale technique est l'utilisation d'une planche de bois gravée en relief. Les substances utilisées sont naturelles et les motifs sont dessinés à la main avant d'être gravés sur cette même planche de bois. Malgré la prohibition, ce procédé ayant séduit toute l'Europe suscite un intérêt grandissant, tant auprès du peuple que des industriels ; l'ordonnance du roi est donc levé. C'est en 1759 que s’affranchit l'impression textile, le Conseil d’État légalise les Indiennes. En 1783, date clé, Thomas Bell, un Écossais créé la première machine à imprimer les étoffes à l'aide d'un rouleau de cuivre gravé en creux. La mécanisation de ce procédé accélère la production.

19ème siècle : La révolution industrielle

 

Avec la révolution industrielle et les nouvelles techniques florissantes, des usines mécanisées voient le jour dans toute l'Europe. C'est aussi l'arrivée des chimistes qui remplacent les coloristes, créant les premiers colorants de synthèse. En 1856, William Henry Perkin, chimiste anglais, invente le premier colorant synthétique : la mauvéine. Une dizaine d'années plus tard, près d'un millier de nouveaux colorants sont créés. L'impression sur textile connaît un immense succès et croit considérablement. Jules Michelet, grand écrivain et historien de son époque écrit : «La grande et capitale révolution a été indienne» (extrait de l'ouvrage, Le Peuple, 1846).

Aujourd'hui chez Main Gauche

 

Nous avons choisi d'utiliser trois procédés d'impression textile :

  • la sérigraphie : interposer des écrans de soie entre l'encre et le support.

Optimale sur les textiles comme les t-shirts, les sweats ou les tote-bags, nous utilisons des encres écologiques pour la sérigraphie.

  • la broderie : ajout d'un motif sur un tissu déjà existant, permettant un visuel exceptionnel, fait main.

Découvrez la broderie textile sur la page dédiée à cette technique.

  • le flocage : encoller le motif et à le saupoudrer de fibres textiles courtes pour un aspect velours.

Découvrez le flocage textile avec notre page dédiée.

Chaque procédé permettant d'allier qualité, malléabilité et esthétisme.

Main Gauche à votre écoute

 

Spécialistes de ces trois techniques d'impression textile, nous vous conseillons sur le choix le plus adapté à votre besoin.   Notre gamme de produits : tee shirts, polos, sweats, chemises, vestes, mais aussi tout ce qui est casquettes, sacs et bonnets.

Un projet à nous confier ?

Votre devis en moins de 24 heures